De l'incohérence de l'interdiction de vente aux mineurs!

Publié le 19 Novembre 2014

De l'incohérence de l'interdiction de vente aux mineurs!

Ce n'est pas la première fois que j'entends cela, mais une boutique de VP que je connais bien m'a rapporté hier un fait qui montre l'hypocrisie de l'interdiction de vente aux mineurs.

Un groupe d'adolescents est donc venu pour acheter une cigarette électronique dans cette boutique. La vendeuse, respectueuse de l'interdiction de vente aux mineurs, qu'elle respectait d'ailleurs, comme beaucoup de boutiques, avant l'interdiction officielle, leur dit qu'elle ne peut pas vendre à des mineurs, qu'elle est désolée, mais qu'ils peuvent éventuellement revenir avec leur parents.

Les jeunes sont donc partis au bureau de tabac situé quelques dizaines de mètres plus loin, et sont repassés ensuite devant la boutique pour la narguer. Ils n'ont eu aucun problème pour l'acheter au bureau de tabac. Forcément, puisque la majorité des buralistes ne respecte pas non plus l'interdiction de vente aux mineurs pour le tabac, comme l'atteste une enquête qui avait été réalisée par le CNCT en 2011 " 62 % des débitants français étaient en infraction et ont vendu du tabac à des mineurs de 12 et 17 ans. A l’égard des enfants de 12 ans, près de 4 buralistes sur 10 ont accepté de leur vendre du tabac (38 %)."

Lorsque des adolescents fumeurs veulent, comme les fumeurs adultes, utiliser un produit considérablement plus sûr que la cigarette, ils font comment? Là est toute l'incohérence d'une telle mesure d'interdiction, qui fait courir le risque à des adolescents de devenir encore plus dépendant du tabac, sans avoir la possibilité d'utiliser un produit dont on sait qu'il est moins dangereux, mais que nos élites préfèrent laisser seulement aux adultes, et encore, au vu des législations en gestation suite au vote de la Directive européenne sur les produits du tabac, même les adultes ne seront plus en mesure d'obtenir un produit efficace, puisque limité par la réglementation à un ersatz, sans tenir compte de l'avis des scientifiques et professionnels de la santé publique.

Toutes les enquêtes actuelles menées aux Etats-Unis (CDC) ou en Angleterre (ASH) montrent que le tabagisme recule chez les jeunes, et que c'est sans doute la cigarette électronique (qui porte si mal son nom) qui en est la cause. Combien de temps faudra-t-il pour qu'enfin on reconnaisse que le VP est sans doute la meilleure chose qui soit arrivée aux fumeurs depuis plus d'un siècle, et que c'est une chance qu'il ne faut pas manquer d'éradiquer les maladies et les morts dues au tabac dans les décennies qui viennent ?

A moins qu'on fasse comme avec le snus (tabac à chiquer suédois à taux réduit de cancérigènes, qui fait que la Suède a le taux de cancers du poumon chez l'homme le plus bas au monde), que l'Europe a interdit de vente en 1992, et que l'on laisse mourir les fumeurs parce qu'on ne leur dit pas que c'est considérablement moins dangereux que de fumer, ou plutôt on leur dit que c'est aussi dangereux, ce qui est non seulement un mensonge, mais un crime.

Rédigé par Jacques Le Houezec

Publié dans #adolescents, #tabac, #enquête

Commenter cet article

mamievape 26/11/2014 00:14

Mon commentaire aurait il disparu ?

Jacques Le Houezec 26/11/2014 10:53

non, faut juste me laisser le temps de l'approuver ;-)

J'espère que des études sont en cours pour montrer les premiers signes positifs de l'arrêt du tabac par les vapoteurs. Je pense que c'est sur les maladies cardiovasculaires que cela devrait se voir le plus rapidement. On attend avec impatience les données sur la prévalence du tabagisme en France et le second volet de l'étude de l'OFDT sur la vape.

mamievape 26/11/2014 00:13

Coucou Jacques,
J'ai une idée. Si Marisol traine encore longtemps, nous ne verrons peut être pas l'application de la TPD avant début 2016.
Si vraiment nous sommes 2 millions de vapoteurs, cela aura peut être déjà eu une incidence sur les décès liés au tabac. Combien y a t il de fumeurs en France ? 25% ? Zut ! Ça fait 2M. sur
16,5M. soit seulement 12% de vapoteurs pour 88% de fumeurs. Mais peut être va t on passer
rapidement à 3 ou même 4 millions, ce qui ferait un quart de non fumeurs.
J'ai lu quelque part qu'au bout de 3 ans, me semble t il, les suédois avaient déjà constaté une diminution; me rappelle plus de combien, ni de quelles catégories de pathologie...
Que penses tu de tout ça ? Y a t il une possibilité que ce soit sensible ou "j'élucubre" carrément ?
Bises
P.S. J'ai décidé que mamie dansera à nouveau seulement si on sauve la vape !

serrurier paris 24/11/2014 19:08

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

Pierre 19/11/2014 22:31

Tout à fait d'accord avec cet avis, j'ai aussi refusé de vendre un VP à un ados, en sachant parfaitement qu'il fumait et souhaitait passer à la vape. Que faut-il faire pour que les pouvoirs publics réfléchissent un tantinet soit peu... J'ai beaucoup d'adultes primo-accédants à la vape qui sont bluffés par l'effet que cela donne d’emblée (arrêt ou diminution importante de la cigarette tabac) mais cela ne peut se découvrir qu'à partir de 18 ans... pas avant !