Articles avec #en anglais tag

Publié le 17 Mars 2015

Jeudi, je serai à Londres pour parler lors d'une réunion organisée par Cancer Research UK. J'y présenterai des données de Konstantinos Farsalinos qui vont bientôt être publiées.
Voici le programme:

CRUK E-cigarette Research Workshop 1: Mechanisms

Voir les commentaires

Publié le 27 Septembre 2014

Un post de Bernd Mayer (celui qui a montré que la dose létale de nicotine était bien supérieure à ce que l'on lit partout, que j'ai relayé sur mon blog), en anglais.
E-cigarette et infections pulmonaires, ne vous inquiétez pas!

http://www.bernd-mayer.com/electronic-cigarettes-airway-infection-dont-worry/

L'étude dont il est question est ici (en anglais):

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0108342

et un commentaire de K Farsalinos ici :

http://www.plosone.org/annotation/listThread.action?root=81993

Une traduction des commentaires en français est ici:

http://www.ma-cigarette.fr/debat-scientifique-sur-leffet-de-le-cigarette-sur-les-poumons/

Voir les commentaires

Publié le 10 Septembre 2014

L'article (en anglais) critiquant la position de l'OMS, que nous avons publié dans Addiction la semaine dernière, est en libre accès pendant 1 mois...
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/add.12730/pdf

Vous pouvez aussi lire l'éditorial de Robert West
http://bjgp.org/content/64/626/442.full

J'essayerai de faire un petit résumé en français ces prochains jours.

Voir les commentaires

Publié le 28 Mai 2014

Mise à jour de la position de ASH (Londres) sur l'ecig.

http://www.ash.org.uk/files/documents/ASH_715.pdf

1. Les cigarettes électroniques ne sont pas des cigarettes. Elles ne contiennent pas de tabac et leur utilisation n'est pas fumer.

2. ASH, en ligne avec les recommandations de NICE sur la réduction du risque, indique qu'il est toujours mieux de cesser toutes les formes d'utilisation de la nicotine.

3. Cependant, pour ceux qui restent dépendants à la nicotine, NICE recommande l'utilisation de produits contenant de la nicotine comme alternative à la cigarette ou pour réduire sa consommation, ou en cas d'abstinence temporaire, pour aider à réduire les méfaits du tabagisme.

4. NICE ne peut pas recommander l'utilisation de la nicotine par des produits non médicamenteux, mais de nombreux fumeurs trouvent que les cigarettes électroniques peuvent les aider. Les enquêtes de ASH montrent que leur utilisation a triplé au cours des deux dernières années, passant de 700.000 à 2,1 millions d'utilisateurs.

5. Les cigarettes électroniques se révèlent plus attrayantes pour les fumeurs que les substituts nicotiniques, tout en leur offrant une alternative plus sûre par rapport à la cigarette. Des preuves existent qu'elles peuvent être efficaces pour aider les fumeurs à arrêter, et peu de preuves qu'elles sont utilisées par des personnes n'ayant jamais fumé.

6. Le nombre d'enfants et de jeunes qui utilisent régulièrement des cigarettes électroniques reste très faible et leur utilisation est presque entièrement due aux fumeurs et aux ex-fumeurs. C'est aussi ce que l'on observe dans d'autres pays comme les Etats-Unis.

7. ASH est en faveur d'une réglementation renforcée pour assurer la sécurité et la fiabilité des cigarettes électroniques et empêcher leur promotion aux non-fumeurs et aux enfants.
8. Toutefois, en l'absence de preuve de préjudice important pour les personnes à proximité, ASH ne soutient pas l'idée d'inclure les cigarettes électroniques dans les lois d'interdiction de fumer, qui interdirait complètement leur utilisation dans les lieux publics.

Nos associations de lutte antitabac et autres Haut conseil de la santé publique pourraient s'en inspirer... c'est un peu plus basé sur les preuves !

Voir les commentaires