Lettre ouverte à Mme la Ministre de la Santé et à Mesdames et Messieurs les députés français et européens.

Publié le 25 Novembre 2013

Madame la Ministre de la Santé,

Mesdames et Messieurs les députés français et européens,

Ce soir les utilisateurs de cigarette électronique, de e-cigarette, de vaporisateur personnel, quel que soit le nom qu'ils lui donnent, sont tristes et en colère. Ils ont cru, début octobre, que le Parlement européen les avait écouté. Aujourd'hui, ils ont appris que dans leur dos et celui du Parlement européen et des Etats membres - des pratiques que l'on croyait disparues dans nos nations démocratiques - des forces économiques sont en train de corrompre ce processus démocratique. Le site nicotine science & policy publie un document qui révèle ce qui se passe en coulisses. La Commission européenne, favorable à la médicalisation de la e-cigarette, essaye de renverser la vapeur (sic!) à son avantage en proposant un texte qui ferait de la e-cigarette à la fois un médicament déguisé (en appliquant les termes utilisés dans la réglementation du médicament, mais sans le dire vraiment), et un produit du tabac (en lui imposant les restrictions prévues dans les législations actuelles et la future Directive des produits du tabac). Si un tel texte devait être adopté dans la future Directive, la majorité des produits actuellement sur le marché, et qui ont conquis nombre d'utilisateurs en leur permettant d'arrêter de fumer, ou au moins de réduire leur consommation, seraient tout simplement interdits. La seule solution pour les vapoteurs actuels serait soit de braver la loi, soit de retourner à leur tabagisme, car c'est bien la e-cigarette qui leur permet de s'en éloigner.

Je voudrais à ce propos vous rapporter le témoignage d'une de vos concitoyenne qui a trouvé dans la e-cigarette une bouée de sauvetage. Je peux vous assurer que son témoignage n'est que l'un parmi tant d'autres, dont vous avez sans aucun doute reçu les doléances, tant ils sont nombreux à vouloir se faire entendre:

" Madame, Monsieur le député,

Je ne m’intéresse que de loin à la politique, et pourtant, depuis que je me suis mise à la cigarette électronique, je n’ai d’autre choix que de m’y plonger à corps perdu.
Cet outil qui m’a permis de me débarrasser totalement de la cigarette tabac, est aujourd’hui encore en grand danger, malgré l’espoir que nous avons eu, nous vapoteurs, au lendemain de la manifestation du 7 octobre devant le parlement européen.

Aujourd’hui, nous apprenons que le trilogue est en passe de proposer un texte aux amendements qui ont été votés ce jour là.
Que sous la présidence Lituanienne, on voulait nous imposer :

l’interdiction de tous les liquides de remplissage
L’interdiction de tous les atomiseurs rechargeables
L’interdiction d’un grand nombre de saveurs
La limitation des niveaux de nicotine à 20 mg/ml
La limitation en nicotine par cartouche à 10mg

La cigarette électronique, on en a dit le pire, comme le meilleur. Entre les produits cancérigènes qu’elle délivrerait, les appels au tabac pour les jeunes qu’elle créerait, et j’en passe, le constat pour moi est clair … Grâce à elle, je ne fume plus ! Je respire mieux, je n’empeste plus le cendrier froid, je dors mieux, je suis en meilleure santé !
Les médecins sont de plus en plus nombreux à la recommander, à oser défier les recommandations de l’OMS au nom de la santé publique, car il s’agit bien là du sujet principal … la Santé Publique !
Le tabac tue, des milliers de personnes, je ne vous apprendrais rien …. Et pourtant, le tabac est disponible à chaque coin de rue, soi disant interdit aux mineurs, et pourtant le nombre de jeunes adolescents fumeurs ne cesse d’augmenter … Quel constat pourrions- nous en tirer, autre que celui d’une politique inefficace de lutte contre le tabagisme ? Pourquoi vouloir à tout prix alors restreindre l’accès à la cigarette électronique ? Dans quel but ?

A quel moment, alors qu’une alternative existe, que des études de plus en plus nombreuses affirment qu’elle est 1000 fois plus saine que le tabac, les politiques vont-elles prendre en considération le seul objectif qui devrait prévaloir à leurs yeux, à savoir la santé des citoyens! et non le bien-être financier des vendeurs de mort ou des laboratoires pharmaceutiques qui ne proposent que des ‘traitements’ inefficaces ?

Les vapoteurs français sont mécontents …. Les vapoteurs allemands, anglais, espagnols, italiens … aussi …

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais l’Europe gronde sur ce sujet qui nous tient à cœur plus que tout, car il nous permet pour la 1ère fois depuis longtemps de dire adieu à la cigarette.

Ne laissez pas les citoyens sur le carreau, ne les laissez pas retourner inéluctablement vers le tabac, car c’est à n’en pas douter, ce qui arrivera avec la politique qui est en train de se mettre en place.

La cigarette électronique, pour qu’elle soit efficace, se doit d’être
- Largement plus disponible que le tabac !
- Présenter des arômes différents que chacun puisse y trouver son bonheur
- Permettre d’adapter ses doses de nicotines selon ses besoins individuels
- Être plus accessible financièrement que le tabac
Si toutes ces conditions sont réunies, alors, vous pourrez dire que vous avez participé au maintien de la santé de vos concitoyens, que grâce à vous, des morts du tabac seront évitées !

A ces conditions seulement …

En espérant que ce cri du cœur d’une vapoteuse convaincue soit entendu, je vous présente mes plus respectueuses salutations."

Les limitations qui seraient imposées (lire plus en détail ici) sont telles que non seulement les utilisateurs actuels n'y trouveraient plus leur compte, mais que tous les fumeurs qu'il reste à convaincre d'abandonner le tabac et qui ne veulent pas entendre parler de médicament ou de tout autre méthode, et ils sont encore nombreux malheureusement, n'auraient pas la chance de trouver une alternative crédible au tabac. C'est exactement ce que représente la e-cigarette. Pour la première fois dans l'histoire de la lutte contre ce fléau, et cela fait 30 ans que j'en fais partie, il existe une alternative crédible au tabagisme. Tellement crédible qu'en l'espace de quelques années, plus d'un million, peut-être un million et demi à l'heure actuelle, sur les 14 à 16 millions de fumeurs recensés en France, ont adopté ce produit pour arrêter de fumer ou au moins réduire leur consommation. Cela ne s'est jamais vu, tout comme une réduction des ventes de tabac de près de 9% sur l'année 2013, du jamais vu!

Ce qui ne s'est jamais vu auparavant non plus, c'est leur propension à se réunir et à se parler. Ils ont créé des forums de discussions, et même une association: AIDUCE, l'association des utilisateurs de cigarette électronique. Ils sont nombreux et attendent beaucoup de vos décisions.

Les gains en termes de Santé publique ne tarderont pas, et sans aucun investissement de la part de la collectivité, les vapoteurs se prennent en charge eux-mêmes! Bien sûr, les rentrées fiscales seront diminuées, mais très vite, les dépenses liées au fléau du tabagisme vont se réduire. Peut-être que ces bénéfices ne seront évidents que lorsque vous aurez quitté vos fonctions, alors que d'autres auront pris la place et se "féliciteront" de ces effets bénéfiques! Qu'importe, les vapoteurs, eux, sauront que c'est à vous et votre courage qu'il le devront, et peut-être même que l'histoire retiendra votre nom! Dans tous les cas, vous pourrez vous dire que vous avez fais le bon choix et que vous avez sauvé des vies.

Alors, au nom de toutes ces vies que vous pouvez sauver, j'aimerais que vous ayez le courage d'affronter la Commission européenne et de vous allier au Parlement européen pour faire valoir le droit de vos concitoyens à l'accès à cette alternative au tabac - certes en en renforçant la sécurité par l'intermédiaire de contrôles - telle qu'ils peuvent la trouver et l'utiliser à l'heure actuelle. Ils ont de plus la chance en France, ce qui n'est pas le cas dans tous les pays, de bénéficier des conseils de boutiques spécialisées, bien souvent tenues par des vapoteurs qui veulent faire partager aux autres ce qu'ils ont eux-même découvert, parfois à leur corps-défendant, mais qui ont réussi à arrêter de fumer. Les vapoteurs comptent sur vous, car la Commission européenne ne semble avoir aucune idée de ce que représente ce produit pour la Santé publique.

Nous, les scientifiques, sommes là pour vous aider dans cette tache. Les études sont de plus en plus nombreuses pour démontrer que le risque potentiel de la e-cigarette est considérablement moindre que celui de la cigarette (de l'ordre de 100 à 1000 fois moins), dont on sait avec certitude qu'elle tue un consommateur régulier sur deux. Alors nous vous prions de nous écouter, et surtout d'écouter ceux qui peuvent témoigner que la e-cigarette leur a sauvé la vie. Ils sont nombreux et ils comptent sur vous !

Jacques Le Houezec

Rédigé par Jacques Le Houezec

Commenter cet article

Olivier 03/12/2013 13:27

La cigarette electronique m'a permis en moins de trois semaines d'arrêter mon addiction au tabac (~2 paquet/j). Je ne peux pas croire que pour une histoire de lobby/argent, une tel interdiction/limitation, puisse ne serait-ce que être envisager ! Tout bonnement scandaleux et pitoyable ! C'est triste de voir ce que l'idée "Europe" est devenu en quelques décennies...

thomas 02/12/2013 23:30

juste pour l'argent de l'état que le tabac est autorisé ... la cigarette electronique vous embetes parce qu'elle vous fais perdre de l'argent .. et après vous parler de santé ! mais ou va-t-on ? stupidité total ! honte a vous ! Vive la cigarette electronique !

Emmanuel 02/12/2013 07:49

https://secure.avaaz.org/en/petition/The_European_Parliament_Save_electronic_cigarettes_from_excessive_EU_regulation/sign/?amOfKcb signez les amis svp!!!!!!!! moi c'est fait

Emmanuel 02/12/2013 07:41

Bonjour,20 ans que je fumer la saloperie,grâce à l' e cigarette j'ai complètement stopper la cigarette et ce déjà depuis plus de 6 mois,j'ai retrouver l'odorat,le souffle et j'en passe,SVP pour une fois que un remède à était trouvé pour sauver des vies !!!!! laisser les vapoteurs vivre!!!! (toujours le fric ou va se monde!)

patricia 30/11/2013 21:23

Bonour, désolé ai plus lettre après le i sur ce clavier....mais ai arrêté depuis le mois de mai et suis convaincue de l'effet bénéfique de la e.cigarette, suis bien mieux, aussi, ne tousse plus, respire sans aucune gêne, suis libérée de ce tabac qui empeste tout, me sent vraiment liiiiiiiiibre enfin après 25 ans de tabagisme....mes enfants et mon mari sont fiers de moi et ne reviendrais amais en arrière, suis même incommodée par la cigarette de collègues à la pose "clope" pour elle et vapote pour moi car pas encore rentrée dans les moeurs de vapoter dans les locaux dommage mais bon, essaie même de convaincre ces dernières à y venir, comme est conduit mon frère et son amie à le faire, et ils ne regrettent pas....ALORS laisser nous continuer s'il vous plaît car suis sûre et certaine d'avoir fait le bon choix. merci